Forum de la famille Requiem de NosTale, MMORPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une histoire idiote

Aller en bas 
AuteurMessage
Edwina
Chef
Chef


Messages : 656
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 36

MessageSujet: Une histoire idiote   Jeu 26 Nov - 8:24

Je n'arrive pas à dormir. J'ai envie de pleurer. Je ne sais pas pourquoi je pleure. Je suis triste mais quand j'essaie de comprendre pourquoi je suis triste, je me heurte à une porte et je pleure encore plus.

J'ai mal au vendre, j'ai encore faire une crise. J'ai acheté un menu pour deux personnes, j'ai mangé, j'ai vomi, j'ai terminé le menu et j'ai revomi. J'ai la tête qui tourne, le coeur qui a des battements irréguliers et ces maux de vendre.

Ces règles qui me font mal aussi, organe qui ne me sert à rien et me fait souffrir. Autant reperdre ces dix kilos et ne plus avoir ces règles stupides.

J'ai -250 euros sur mon compte, je suis ruinée. Tout mon argent part dans les égoûts, en nourriture que je vomis.

Deux ans de chômage, plus d'un an passé devant un ordinateur, à manger, vomir et sortir que pour s'acheter de la bouffe.

Je n'essaie même pas de chercher du travail. Je n'arrive pas à m'empêcher de faire ces crises de bouffes. Je n'arrive pas à m'empêcher de pleurer.

Je me hais plus que tout. J'ai horreur de mon corps, j'ai horreur de mon esprit. Tout ce que je veux c'est manger et boire pour m'abrutir. Perdre conscience...

J'ai peur. Vivre me fait peur. Les gens me font peur. Même la mort me fait peur, pourtant mon seul échappatoire, celle qui mettera fait à cette souffrance absurde.

Ce corps que je cache, lacéré de coups de cutter restera caché jusqu'à sa mort.

Vu que je suis persuadée de ne pas mériter de vivre, que je suis laide, sans intérêt, grasse, folle, que tout le monde me déteste ou m'ignore tout simplement. Vu que je suis incapable d'être heureuse, de sourire, de parler. Vu que jamais personne ne m'a jamais aimé, éternelle sans ami, à qui un téléphone ne sert à rien.

Je ne trouve aucune raison d'essayer de me relever et je me tue à petit feu car trop lâche d'en finir.

Mais je n'en peux plus d'avoir si mal.

Je n'ai pas dormi de la nuit, je sais que je vais regretter d'avoir écrit ça car j'ai honte. Honte de ma vie. Je ne mérite pas de me plaindre. Je ne sais même pas pourquoi je suis comme ça et j'en ai assez de moi-même.

Je ne sais plus quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwina
Chef
Chef


Messages : 656
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Une histoire idiote   Ven 27 Nov - 5:31

Avouer que j'ai un problème, que rien ne va sur Internet est bien plus facile que si je devais le faire en face de quelqu'un. J'ai tellement honte de moi, honte de ce problème avec la nourriture. J'ai presque honte d'être toujours triste alors que je pourrais l'être moins alors que je m'auto-détruit.

J'essaie d'écrire puisque je ne sais pas parler, essayer de comprendre...

Maintenant, consulter... oui peut-être. Seule je ne suis pas sûre d'y arriver, sans soutien. Je n'arrive pas à trouver la force ni de raison à me relever.

Parler de moi ? Il y a peu de chose à dire.
J'ai eu une enfance très solitaire, du genre seule dans son coin à la cour de récréation. Au lycée c'était un peu moins le cas mais j'avais très peu d'amis. Probablement parce que je suis quelqu'un de très introvertie qui parle très peu. Toujours très calme et très timide.

Niveau scolarité par contre, j'avais de très bons résultats car je prenais mes études très à coeur et toutes mon énergie y étaient consacrées. Je crois que, je voulais juste plaire à mes parents en étudiant bien, en ne sortant quasiment jamais.

J'ai des parents qui ont été très autoritaires avec moi, pour qui seul le travail compte. Enfant si je me montrais coquette ma mère me traitait de pute. Si je n'obéissais pas, j'étais frappée et insultée. Je n'ai pas appris à aimer. On m'a inculquée le dégout des relations intimes. Allez chez des amis ? Hors de question, reste à la maison et travaille.

De par ce fait, je ne demandais jamais rien. Ils me faisaient peur et j'avais peur de décevoir. Je voulais prouver que j'étais la meilleure. Par contre mon frère adopté a été pourri gâté. Pourquoi ? Je ne suis qu'une fille. Je n'aurais pas du naître d'après ma mère. Elle aurait dû avorter, ça m'aurait évité bien des soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une histoire idiote
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la famille Requiem de NosTale :: Une histoire idiote-
Sauter vers: